Facebook : Une Affaire De Grands

C’est ce qu’annonce le Wall Street Journal dans son édition du 3 juin 2012. Les utilisateurs de moins de 13 ans pourraient désormais accéder à Facebook (900 millions de membres selon une étude récente). Cette fréquentation par les moins de 13 ans serait toutefois «protégée» par un dispositif de surveillance parentale. Je ne suis pas très emballé par cette nouvelle. Loin de moi l’idée d’être un ayatollah anti-médias sociaux, c’est justement en «adepte» que je raisonne et cette idée m’effraie un peu.

facebook et mark zuckerberg adossé

Descriptif du dispositif

Sur le papier, le compte Facebook de son enfant serait donc connecté à celui des parents. Les parents seraient alors aux commandes du compte. Ils peuvent influer sur le profil de leur progéniture comme ils l’entendent :

  • ils peuvent décider qui peut être «amis»ou pas
  • quelles applications ils peuvent utiliser
  • les contenus payant comme les films ou les applications seront à la charge des parents

Pourquoi la surveillance parental est inutile

Cette surveillance est à mon sens inutile. D’abord parce que les parents, la majorité des parents dirons-nous ne sont pas des utilisateurs réguliers de ces réseaux et ne comprennent pas suffisamment leur fonctionnement, leur portée et les enjeux derrière tout ça. Facebook est un outil comme un autre. On ne donne pas une perceuse à un enfant sans lui demander ce qu’il compte en faire et sans le surveiller.

Il s’agit bien sur, pour la firme de Mark Zuckerberg, d’un moyen de diversifier son activité (ce qui est honorable en soi) et de toucher une niche autrement inaccessible. Mais là les conséquences peuvent être plus graves qu’on ne l’imagine.

 De plus, vous pensez vraiment que les ados n’ont pas déjà un compte qui leur est propre ? Je ne pense pas qu’il soit très difficile de contourner cette restriction. D’autre part, vous imaginez les crises de nerf ? :D Ça va être sportif à la maison, va falloir tenir bon.

Les risques de voir son enfant sur Facebook

On recense déjà 7,5 millions de comptes d’enfants de moins de 13 ans, dont 5 millions de moins de dix ans, sur Facebook. L’entreprise se contente de bannir les comptes quand ils sont reportés mais il n’y aucune surveillance (paradoxalement).

Cela pose bien sur un problème pour Facebook parce qu’il y a un cas évident de fraude mais il faut savoir que les problèmes ne s’arrêtent pas là. En effet : les lois fédérales américaines interdisent catégoriquement la collecte d’information sur des individus de moins de 13 ans. Il y a donc une espèce de flou juridique autour de ce nouveau réseau qui peut faire l’objet de polémiques.

Enfin et surtout, ce n’est un secret pour personne, sur 900 millions d’utilisateurs on est pas sur à 100% que tout le monde soit forcément sain d’esprit. Un enfant de 12 ans ne peut pas comprendre la portée de ses gestes derrière son écran et peut se retrouver dans des situations délicates.

Les médias sociaux, une affaire de grand ?

 Je pense sincèrement que Facebook et les médias sociaux sont des outils réservés à un public plus ou moins averti, ou du moins, en âge de comprendre les conséquences de sa présence en ligne sur Facebook comme ailleurs.

Il faudrait que des professionnels du secteur se mobilisent, organisent des conférences décloisonnées du monde professionnel pour informer le grand public. L’éducation nationale a d’ores et déjà fait savoir qu’elle souhaite que le corps enseignant se familiarise avec ces outils pour éduquer les jeunes. Je pense qu’il faudrait aller jusqu’à intégrer des cours de social médias dès la 3e dans le cadre du C2i par exemple.

La poste a lancé récemment une vidéo, caricaturale mais, ma foi, bien réalisée sur l’impact des médias sociaux. C’est une bonne initiative mais ce n’est pas assez.

Je suis un passionné de médias sociaux et du web, Facebook et Twitter sont des outils fantastiques qui révolutionnent notre monde et notre façon d’interagir avec lui. Mais l’outil ne garanti pas un usage raisonné et respectueux de son environnement.

(Source : Wall Street Journal)

D’autres articles similaires :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise KeywordLuv. Entre TonNom@TonMotClé dans le champs ;)